Ornex

Longtemps un village rural paisible, blotti dans la campagne gessienne, jouissant du panorama majestueux du Massif du Mont Blanc au Sud et des monts du Jura au Nord-Ouest, Ornex a triplé de population en 30 ans et compte aujourd’hui 4500 habitants venus de 72 pays différents, soit 561 hab/km2 (moyenne nationale : 114 hab/km2). Attrait de Genève oblige, pardon, du bassin franco-valdo-genevois.

Située entre 438 et 481 mètres d’altitude et frontalière avec la commune suisse de Collex-Bossy, Ornex , commune semi-urbaine, elle bénéficie d’infrastructures propres (Ecole des Bois, city-stade, aire de jeux) et d’infrastructures intercommunales (COSEC (centre omnisports) et Gymnase St Simon). A proximité, le collège de Prévessin-Moëns et le collège et Lycée International de Ferney-Voltaire assurent la scolarité des enfants au secondaire.

La municipalité actuelle affiche avec ambition son orientation pour la commune, notamment : respect de l’environnement, maintien de l’activité agricole et développement de zones économiques, qualité de l’habitat mixte à HQE, création d’un centre de village, maîtrise de la circulation.

Un signe particulier ? Sur toute sa longueur (soit 3,6km) Ornex est traversé(e) par la D 1005 (ancienne RN 5), une besogneuse, avec des pics jusqu’à 20’000 voitures/jour. Le problème de la circulation ne date pas d’hier. Au Ier siècle déjà une voie romaine reliait « Gex à Genève » – les Romains furent les premiers habitants à organiser Ornex – avec trafic international, auberge à Maconnex et tout et tout.

Les eaux, aussi, furent jadis abondantes et quatre ruisseaux n’étaient pas de trop pour les évacuer. Ils sont toujours là : L’Ouye (côté Ferney-Voltaire), le Lion (côté Segny et Brétigny), le Nant du Margouet (côté Collex) et, au milieu, le Nant de la Maconnière (drainage de Villard-Tacon au Lion).

Des bâtiments historiques rappellent de belles heures du village : l’église Saint Brice (XIII è siècle), la maison forte de La Tour (résidence des De Sergier) et la maison forte des De Croza (toutes deux du début du XVe siècle), la Maison des Jésuites (XVIIe siècle), le château de Maconnex (début XVIIIe siècle), le château des Deprez-Crassier XVIIIe siècle), le bâtiment de la mairie-école (1838). L’historien Alain Mélo vous décrit tout cela et plus encore dans son livre « Ornex – Histoire d’un terroir et d’une communauté du Pays de Gex » (Ed Ornex Histoire 1985).

Mairie d’Ornex

5, rue de Béjoud
01210 Ornex

Téléphone : +33 4 50 40 59 40
Télécopie : +33 4 50 40 93 02
Consultez le Site internet

Représentants au SIVOM

Ornex est représentée par 5 délégués et 2 suppléants.

  • Max Giriat (président)
  • Jean-François Obez
  • Willy Delavenne
  • Marie Claude Roch
  • Dominique Ganne
  • Martine Fournier (suppléante)